09 73 73 88 54

Dans la création de site internet, on se concentre généralement sur les attentes des futurs lecteurs – et c’est primordial, bien sûr.

Mais vous devez savoir que vos pages seront lues par un autre type de visiteurs, qui n’ont pas du tout les mêmes exigences : ils ne jetteront pas un regard à votre beau logo, n’apprécieront pas la justesse de votre choix de coloris… le contenu et la structure de vos pages, voilà ce qui les intéresse.

Il s’agit des robots d’indexation, dont vous êtes tributaire pour la quasi-totalité de votre trafic : si votre site n’est pas à leur goût, ils ne dirigeront personne chez vous… Voici comment créer votre site en vous assurant la bienveillance des moteurs de recherche.

1 – Balisez votre structure

 

Ne choisissez pas la solution de facilité en ignorant le balisage HTML, ou n’essayez pas d’être non-conventionnel dans votre mise en page : les robots d’indexation ont besoin de distinguer les données de navigation, les titres, le contenu…

La navigation vient toujours en premier. Hiérarchisez toujours vos titres et sous-titres grâce aux balises <h1>, <h2>, etc.

Bannissez les <span> et <div> génériques, et ne comptez pas seulement sur les variations de polices  définies dans votre CSS pour mettre certains éléments en valeur : celles-ci seront visibles pour vos visiteurs humains, mais ne signifieront rien pour les moteurs de recherche. Utilisez toujours la sémantique HTML : si vous citez quelqu’un, utilisez <blockquote>, si vous intégrez un programme, utilisez le code correspondant… Les moteurs de recherche aiment que tout soit étiqueté proprement !

2 – Utilisez vos mots-clefs correctement

 

Inutile de saturer vos textes de mots-clefs : vos lecteurs auraient l’impression d’être face à un robot… et les robots aussi ! Un site qui paraît généré artificiellement n’a aucune chance de bien se classer chez les moteurs de recherche.

Utilisez vos termes clefs dès qu’ils s’imposent naturellement dans le fil du texte. Employez des synonymes pour éviter la répétition, très désagréable à la lecture, mais ne forcez pas votre écriture.

Attention à bien respecter l’orthographe choisie dans la balise <keywords> : si vous avez indiqué « webdesigner » mais que vous écrivez « web designer » dans le corps du texte, cette occurrence ne contribuera pas à votre référencement.

3 – Faites la différence entre HTML et JavaScript

 

Quand on se lance dans la création de site internet, il faut savoir que les moteurs de recherche lisent le code HTML, mais pas le JavaScript.

Cela signifie qu’intégrer votre texte en JavaScript est une très mauvaise idée : il sera invisible pour les robots d’indexation ! Idem pour les liens hypertextes, ils ne seront pas explorés s’ils sont en Java.

Mais la combinaison des deux est très avantageuse : en rédigeant votre texte en HTML et en incorporant tous les autres éléments en JavaScript, votre page semblera extrêmement épurée et efficace aux moteurs de recherche.

4 – Pensez aux balises <alt>

De manière générale, souvenez-vous que seul le contenu texte est lu par les robots : vos images, vos graphiques et vos vidéos pourraient tout aussi bien être des écrans noirs, cela ne changerait rien à votre référencement.

Il faut donc rendre les informations contenues dans vos éléments non-textuels en ajoutant des balises <alt>, qui seront analysées par les moteurs de recherche.

5 – Oubliez le « splash screen »

 

Vous trouvez les « splash screens » élégants, accueillants, dynamiques ?

Pas les robots d’indexation.

Ils ont absolument horreur de ces pages de garde affichant une image ou autre animation avant de laisser le visiteur accéder au site, car elles n’apportent aucun contenu et les ralentissent inutilement.

L’utilisation d’un « spalsh screen » vous coûtera quelques places chez les moteurs de recherche : mieux vaut oublier cette option.

6 – Soignez votre méta-description

 

Ok, les méta-descriptions ne sont plus à la mode, et elles ne rentrent plus en ligne de compte dans les référencements.

Pourtant, elles ont toujours leur utilité : les moteurs de recherche les affichent dans leur liste de résultats, sous les titres, pour informer l’utilisateur sur le contenu de la page !

Certes, vous devez satisfaire aux exigences des robots d’indexation. Mais n’oubliez pas l’essentiel : ce que vous cherchez à obtenir, c’est le « clic » de l’internaute. Les moteurs de recherche ne sont que des machines, des algorithmes destinés à classer le web, la décision d’utiliser ou non votre site revient à l’humain : alors veillez à rédiger une méta-description efficace et attrayante pour attirer des visiteurs !

7 – Last but not least : publiez du contenu de qualité

 

Les moteurs de recherche modernes se fondent de plus en plus sur la qualité du contenu pour établir leur classement. C’est le moins facile pour vous, mais c’est le plus pertinent pour le web et ses utilisateurs…

En effet, au-delà du fait d’apparaître en tête de liste chez Google, comment fidéliser vos visiteurs, sinon en leur proposant un contenu utile, unique, intéressant ? Écrivez des articles qu’ils auront envie de partager sur leurs blogs ou les réseaux sociaux !

En somme, le contenu gouverne la création de site internet, et son règne n’est pas près de s’achever. Pour avoir les moteurs de recherche de votre côté, il suffit de le baliser soigneusement pour optimiser leur lecture.

Doublez votre trafic sur votre site.

Recevez des guides marketing gratuit sur le référencement et les réseaux sociaux !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

DEVIS GRATUIT