09 73 73 88 54

Nombre d’entrepreneurs se lancent dans la création de site web pour offrir une visibilité en ligne à leur activité – et ils ont bien raison. Malheureusement, peu s’engagent dans ce projet avec objectivité… Et le cheminement jusqu’à l’obtention d’un site web performant ressemble souvent à un chemin de croix pavé de désillusions :

Étape 1 – Pourvu que ça brille !

 

La première version d’un site semble souvent faite pour flatter les PDG, éblouir les investisseurs et faire ronronner les agences de pub. C’est beau, ça brille, c’est plein de couleurs, de logos et d’animations. C’est une fresque à la gloire de l’entreprise, et un déballage technique gratuit. Parfois il s’agit même d’un site animé intégralement en Flash. Même les plus modérés ne résistent pas à quelques fantaisies en JavaScript : un joli petit effet de rollover, ou au moins des menus déroulants…

Certes, sur le plan de la forme, on ne peut que saluer l’effort. Pour ce qui est du fond… C’est secondaire, n’est-ce pas ?

Étape 2 – La course au référencement

 

Au bout de quelques temps (trois à six mois en général), la réalité rattrape les concepteurs web amateurs : leurs jolies petites pages ne sont pas bien référencées, dans le pire des cas le site est même rejeté des annuaires de son secteur et black-listé par les principaux moteurs de recherche, peu sensibles aux efforts de présentation d’un contenu inexistant… En tout cas, les retombées économiques tant attendues ne viennent pas.

Les entreprises choisissent alors de se tourner vers des professionnels de la création de site internet, du web marketing et de l’optimisation pour les moteurs de recherche. Si vous en êtes à ce stade, croisez les doigts pour tomber sur des interlocuteurs honnêtes, qui vous expliqueront dès maintenant pourquoi votre site a été jeté aux oubliettes et comment reprendre les choses du début, car certaines agences web vous berceront d’illusions… et vous feront perdre beaucoup de temps et d’argent pour la promotion d’un site voué à l’échec.

Étape 3 – Qui est à l’autre bout du fil ?…

 

Après un délai plus ou moins long et un gaspillage budgétaire plus ou moins conséquent en ravalements de façade et autres stratégies marketing, le propriétaire du site prend enfin conscience qu’il ne s’adresse à personne : il est donc logique que son audience soit restreinte.

Il faut ainsi identifier le public cible, comprendre son comportement en ligne, étudier l’offre de la concurrence, et tout modifier en conséquence. Une expertise précoce du marché et du public par des experts aurait permis de choisir d’emblée le design et les fonctionnalités adéquats, malheureusement peu ont la sagesse de reconnaître sa nécessité avant d’être au pied du mur.

Étape 4 – Refonte du site web

 

Pfiou, nous y sommes ! Après voir tâtonné des mois et dépensé plusieurs centaines voire plusieurs milliers d’euros pour que des pros refaçonnent son projet, notre entrepreneur a enfin un site web conçu, programmé et rédigé pour son public cible, référencé correctement par les moteurs de recherche, et surtout qui commence à produire quelques bénéfices commerciaux !

Conclusion

 

Il est difficile de rester objectif, mais la réalité est ainsi : la création de site web n’est pas fonction des préférences de l’entrepreneur, mais de celles de ses clients – et des règles qui régissent le web et les marchés en ligne.

Grâce à leurs connaissances et à leur expérience, les professionnels du web design sont capables de produire des sites adéquats et performants. Sauriez-vous choisir les bonnes couleurs ? Car elles ont une signification culturelle, qui induit une réaction psychologique souvent inconsciente… Par exemple le rouge, synonyme d’alarme et de crise, ne serait pas très indiqué pour un site consacré à la finance !

Pour lancer un site, il faut savoir qui sont vos visiteurs potentiels, ce dont ils ont besoin, et ce qu’ils ne peuvent trouver autre part. Ensuite, des outils comme Google Analytics permettent d’affiner leur profil en révélant ce qu’ils cherchent exactement. On peut alors perfectionner contenu, fonctionnalités et design pour leur correspondre pleinement.

Souvenez-vous : privilégiez la simplicité et l’ergonomie. Si un élément graphique, fonctionnel ou textuel n’apporte rien à vos visiteurs, supprimez-le. Et peu importe s’il plaisait à vos actionnaires, à vos agents de presse ou à vous-même : ceux qui font vivre votre entreprise, ce sont vos clients.

Pin It on Pinterest

Doublez votre trafic sur votre site.

Recevez des guides marketing gratuit sur le référencement et les réseaux sociaux !

You have Successfully Subscribed!

DEVIS GRATUIT